sommes-nous essentiels ?

depuis plusieurs mois, musées, théâtres et cinémas sont fermés ; selon Mme Bachelot, ministre de la Culture, ce ne sont pas les regroupements à l’intérieur des bâtiments qui posent problème, regroupements dont la densité peut facilement rester moindre que celle des magasins, ce sont les regroupements qu’ils impliquent dans les transports et dans les rues ;

partout, les acteurs de la Culture occupent des théâtres pour manifester leur opposition à des décisions absurdes ; ici, à Besançon, ils ont déployé une large banderole sur le fronton du musée des beaux-arts et d’archéologie, qui pose la question essentielle : sommes-nous essentiels ?

dans certaines dystopies, comme dans certains mauvais rêves, des gouvernements veulent en finir avec l’humanité, ils ont pour projet politique de remplacer les animaux humains et leurs cultures par des machines de moins en moins humaines, ils ont pour projet politique de servir une élite de plus en plus réduite en nombre et en qualité ; posons-nous tous cette question essentielle : sommes-nous essentiels ?