feuilles mortes

les feuilles mortes pour les Français, les feuilles d’automne pour les Anglo-saxons qui n’ont qu’un nom pour la saison et la chute, les feuilles mortes pour Prévert et Kosma, la même musique, et deux façons de traduire le même phénomène, ces feuilles tombées en grand nombre, ces feuilles qu’on dit mortes d’arbres qui restent vivants, ces feuilles comme des rognures d’ombre, ces feuilles comme des cheveux perdus, ces feuilles contiennent-elles des êtres animés, des êtres dotés d’âmes comme tous les êtres vivants ?

les feuilles au sol, ces feuilles vont s’envoler au prochain coup de vent, ces feuilles vont se décomposer et offrir au sol de quoi se régénérer un peu comme s’offrent les corps des animaux, les corps des animaux humains offerts au compost, ces feuilles vont aussi être ramassées par des employés de la municipalité qui craint de laisser tomber ses administrés en les laissant glisser, ces feuilles contiennent-elles des êtres animés au sein desquels s’agitent, remuent, se contractent et se dilatent une infinité d’univers que nous avons bien du mal à concevoir ?

la même musique et sur la même mélodie nombre de chansons en autant de langues parlées sur la planète que nous nommons Terre, un nom qui en français porte le même nom que la matière que nous avons un temps cru être la matière première de la planète, quand aujourd’hui nous savons que l’eau surpasse de loin en volume la terre, l’eau qui pourrait donner son nom à notre planète, la planète Eau, cette eau qui circule peut-être encore au cœur des feuilles mortes, une eau qui contient sans doute en grand nombre des êtres animés abritant en plus grand nombre encore univers et multivers,

Auteur : Francis J

Écrivain photographe ou photographe écrivain

5 réflexions sur « feuilles mortes »

  1. As long as we sing them, as in the well-known chanson, as long as we poetize them, as the poetry of many countries does, as long as we describe them, as you did in your text, as long as we see them and keep them in our symbolic worlds, that certain something remains alive in them, doesn’t it?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s