Simone Veil Forever

Il y a quelque temps, un artiste a souhaité rendre hommage à Simone Veil. Je crois que c’était à la suite du décès de Mme Veil. Il a obtenu l’accord d’une entreprise, La Poste, pour orner des boîtes à lettres de Paris – je crois que c’était seulement à Paris – du portrait de Simone Veil. Je ne me souviens plus du nom de cet artiste. En revanche, je me souviens que des nazillons ont cru bon de vandaliser ces portraits en les recouvrant de croix gammées. Il est vrai que pour ces dégénérés, Simone Veil avait tout pour plaire : juive, elle avait été déportée à Auschwitz et avait survécu ; elle avait en tant que ministre de la Santé rendu légale l’interruption volontaire de grossesse (IVG) ; elle avait présidé le Parlement européen. Que je me souvienne de ces actes abjects et non du nom de l’artiste dit peut-être quelque chose sur le monde actuel.

Simone Veil est née à Nice en 1927. Il n’est donc pas tout à fait surprenant que le Musée d’art moderne et d’art contemporain (MAMAC) de Nice ait souhaité rendre hommage à l’une de ses enfants les plus célèbres tout en offrant une fenêtre au street art, fût-il promu, une fois n’est pas coutume, par une entreprise et une mairie. C’est pourquoi le MAMAC expose une de ces boîtes aux lettres non souillée, c’est celle que l’on découvre sur la photo ci-dessus.

Lorsque je me préparais à cadrer, une jeune femme s’est assise sur le banc à droite. Je n’ai guère eu besoin d’attendre, l’instant décisif allait survenir. J’en étais si sûr que je n’ai pas laissé tout à fait le temps à cette inconnue pour prendre exactement la même pose que Simone Veil. Qu’importe après tout, car le geste saisi dans son mouvement apporte quelque chose de plus troublant encore : nous pouvons voir le geste supposément accompli par le célèbre modèle du peintre et l’accomplissement en cours du geste de la jeune inconnue. Comme une superposition de deux instants séparés d’une fraction de seconde, alors que la peinture de ce geste et sa répétition inconsciente sont séparées d’un temps beaucoup plus long. Preuve que ce geste a quelque chose d’universel.

Auteur : Francis J

Écrivain photographe ou photographe écrivain

3 réflexions sur « Simone Veil Forever »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s